Les Nouvelles du Ruban Vert – n° 20 Décembre 2020

Les Nouvelles du Ruban Vert – n° 20 Décembre 2020

0 Partages

En attendant Noël et l’occasion de revoir nos familles pour les fêtes, voici quelques nouvelles d’une association bien frustrée : chacun ne peut que s’occuper de son jardin, nous avons dû annuler presque toutes les rencontres avec vous, nos membres, nos amis ou nos relations…

Nous préparons néanmoins le printemps avec des rencontres avec les Maires et élus de notre territoire… et nos projets ne sont pas moins ambitieux !

Nous avons aussi maintenant un compte Instagram lerubanvert89. Vous pouvez donc envoyer vos photos et une légende à contact@lerubanvert.net et nous y publierons vos expériences de nature ou vos réalisations écologiques ! Suivez-vous aussi sur Instagram, nous avons dépassé les 100 abonnés. Merci à notre community manager Baptiste Gradaive !

Nous avons enfin un compte Twitter Suivez-nous et faites-nous connaître !

Une plantation de haie est en préparation à Villeneuve-la-Dondagre. Le chantier sera fait par le LEGTA des Barres après préparation du sol par la commune, puisque les haies seront sur des terrains municipaux : autour du terrain de jeux de la commune, sur la digue qui barre le vallon du ruisseau pour la stabiliser et le long de la départementale qui longe le parc de la salle polyvalente. Nous avons besoin de vous : il faudrait dérouler le feutre de paillage avant l’arrivée des jeunes, pour qu’ils aient le temps de tout planter. C’est assez lourd (feutre de 10 cm d’épaisseur et 2m de large…), plus nous serons nombreux mieux cela vaudra, puisqu’il s’agit quand même de 800 m de haies ! Merci de nous signaler si vous êtes volontaires, nous vous confirmerons le rendez-vous. contact@lerubanvert.net. PS : si certains souhaitent aussi planter des haies, nous pouvons vous aider à préparer les dossiers de financement en 2021.

Comptes-rendus de nos derniers rendez-vous avant le confinement :

  • –  5 septembre soirée : Nuit de la chauve-souris à Egriselles le Bocage, avec, à 20h, une conférence de Sandrine Guitton. Toujours beaucoup de questions, surtout cette année où des chauves-souris auraient arrêté l’activité mondiale par la transmission de virus…
  • –  Fête de la nature le 10 octobre après-midi : nous avons baptisé un nouveau verger conservatoire, qu’ont planté cette année Evelyne et Cédric, aux Garangers à Chaumot. 14 arbres, pommiers surtout et quelques poiriers, de variétés anciennes aux nom poétiques, qui ont bien repris et même donné des fruits cette première année. Le verger est entourée d’une haie champêtre qui fournira le gîte à toujours plus d’oiseaux. A noter l’observation par Cédric de pies-grièches écorcheurs dans la partie de haie déjà existante, espèce patrimoniale relevée comme intéressante par le Museum lors de l’inventaire de 2013. L’ensemble de la manifestation a été filmé et photographié par le drône de Jean-Yves, nouvel adhérent du Ruban Vert.
  • –  11 octobre à 14h30 : Réunion du Club Warré à la Tuilerie de Talouan. Elle a permis de parler « hivernage » : isolons le toit de nos ruches pour leur permettre d’économiser leur énergie, même si l’automne tardif leur permet encore de temps en temps de sortir butiner trèfle, cyclamen et sauges… Nos projets en cours Conférences-sorties nature avec les écoles et collèges : un changement ! Nous sommes en train d’organiser le programme des prochains mois maintenant que le confinement s’allège et que les pontes d’amphibiens vont commencer en février. Les enseignants intéressés peuvent prendre contact avec Didier Duchesne, bien connu des amateurs de nature puisqu’il organise les sorties nature de l’association Réveil-Nature, qui va animer ce programme, en complément de Sandrine Guitton très occupée par sa formation et de nouveaux projets. Contact : d.duchesne@sfr.fr ou contact@lerubanvert.net.
  • Haies le long des départementales. Le Département a initié une démarche novatrice : laisser pousser des haies le long de certaines départementales tout simplement en modifiant ses pratiques d’entretien des bas-côtés. Les emplacements doivent être bien choisis pour ne pas gêner la sécurité, par exemple aux carrefours, mais il est aussi prouvé que la présence de haies incite les conducteurs à mieux respecter les limites de vitesse. La présence de haies est aussi facteur de fraîcheur estivale, le bétail y trouve de l’ombre, et les haies coupent la bise hivernale… bon pour tous ! Nous vous invitons donc à nous signaler les lieux où le bas-côté permet de laisser pousser une haie, où le riverain serait d’accord pour la présence d’une haie le long de son terrain, et les municipalités aussi. Nous pensons bien sûr à la Départementale 660, à la D15 ou encore la D24 , entre Brassy et Egriselles, ou entre Marsangy et Rousson.

Un nouveau concept : « Perles de Nature »

Notre territoire est riche et vivant, et nous voulons en protéger les parties les plus intéressantes du point de vue de la biodiversité : mares et rus, arbres ou bosquets remarquables, haies, prairies à orchidées, anciennes carrières, vergers ou même arboretums … Nous voudrions protéger ces « perles de nature » par différents moyens disponibles… et d’abord les identifier. C’est la suite de nos inventaires de mares et d’arbres remarquables, qui continuent à s’enrichir.

Nous vous proposons donc de contribuer à un recensement des espaces remarquables (arbres, mares, haies, ou autres…) dans notre territoire, grands ou petits. Vous pourrez acheter (25€) la carte IGN au 1/25000ième du territoire du Ruban Vert (de Talouan à Villeneuve-la-Dondagre) ; si ensuite vous nous la rapportez avec indications de « perles de nature », nous vous la rembourserons. Profitez de vos promenades, l’hiver est assez propice à de belles photos, et chacun a le temps d’explorer à fond le petit territoire qu’il est autorisé à visiter !

Les rendez-vous de nos partenaires : le second Festival des Possibles

Du 25 novembre au 5 décembre a eu lieu la seconde édition du Festival des Possibles, organisé par l’association Des Possibles : le Ruban Vert a essaimé et cette nouvelle association dédiée au Festival a bien du mérite d’avoir persisté malgré les difficultés de cette année. Le Festival a donc été purement virtuel, et fut diffusé par Imago-TV, chaîne dédiée aux films d’environnement.

Très belles fêtes de fin d’année à toutes et tous !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.