Créée en 1993 sous le nom de Chaumot-Environnement, l’association Le Ruban Vert est une association de personnes conscientes des enjeux de biodiversité et d’adaptation au changement climatique. 

Ils ont décidé d’agir à un niveau local pour protéger et restaurer un corridor écologique, celui joignant le massif forestier de la Forêt d’Othe aux espaces naturels, forêts et étangs du Gâtinais, autour de la Clairis, des étangs de Béon, etc.

Créée en 1993 sous le nom de Chaumot-Environnement, l’association Le Ruban Vert est une association de personnes conscientes des enjeux de biodiversité et d’adaptation au changement climatique. Ils ont décidé d’agir à un niveau local pour protéger et restaurer un corridor écologique, celui joignant le massif forestier de la Forêt d’Othe aux espaces naturels, forêts et étangs du Gâtinais, autour de la Clairis, des étangs de Béon, etc.

Ce corridor fait une vingtaine de kilomètres de long et une dizaine de large, et touche une quinzaine de communes en France : Bussy-le-Repos, les Bordes, Chaumot, Dixmont, Egriselles-le-Bocage, Marsangy, Passy, Piffonds, Rousson, Savigny sur Clairis, Vernoy, Véron, Villeneuve-la-Dondagre, Villeneuve-sur-Yonne.

Nos membres :

Des personnes de tous horizons, qui habitent cette zone ou la fréquentent, en résidence principale ou secondaire, de toutes professions mais intéressées par la nature, chasseurs, agriculteurs, pêcheurs, jardiniers, actifs ou non, retraités ou étudiants…Nous n’avons pas de rattachement politique : tous les responsables politiques devraient intégrer la biodiversité à leurs décisions !

Rejoignez-nous !

Le Ruban Vert – 12 rue des Tourelles – 89500 Rousson – contact@lerubanvert.net

Une équipe renouvelée et dynamique

Conseil d’administration :

Anne-Sophie Ballard, de Paron, écologue

Jack Bourand, de Malay-le-Grand

Patrick Cordier, de Rousson, Trésorier-adjoint

Anne Jacques, de Villeneuve-sur-Yonne

Cyrille Juillard, de Marsangy

Vincent Lelong, de Saint-Martin-du-Tertre, Trésorier

Olivier Pingard, de Chaumot

Evelyne Renard, de Chaumot

Catherine Rota-Walas, de Collemiers

Guillaume Segerer, de Chaumot

Nadine Thenard, de Sens, Secrétaire

Claire Tutenuit, de Rousson, Présidente

Et aussi

Sophie Cambazard, responsable de la communication, Egriselles-le-bocage

Antoine Monneret, Directeur artistique

Didier Duchesne, animateur nature

Notre histoire :

L’association dans sa forme actuelle a démarré en 2013 par un inventaire de la biodiversité dans le Legs Thénard, réalisé à l’occasion d’une sortie de groupe du Service du patrimoine naturel (SPN) du Museum national d’Histoire naturelle : 50 scientifiques de toutes disciplines sont venus inventorier la biodiversité du domaine du Syndicat du Legs Thénard, plus de 700 hectares de bois, ferme et terres sur les communes de Chaumot, Villeneuve-sur-Yonne, Bussy-le-Repos, Rousson et Marsangy.

Pour la petite histoire, ce Legs a été fait par Louise-Marguerite Thénard, descendante du chimiste Louis-Marie Thénard qui, en 1916, devant les catastrophes qui laissaient tant d’enfants d’orphelins, guerre et grippe espagnole, décida de léguer cette partie de ses biens aux communes pour leur venir en aide.  Les revenus de l’exploitation de cette propriété ont gardé cette mission, et la forêt est gérée « en bon père de famille » par le Syndicat Intercommunal du Legs Thénard qui en confie l’exploitation à l’ONF. Bien protégée, elle est ainsi la « colonne vertébrale » de la trame verte qui pourrait joindre la forêt d’Othe et les bois et étangs du Gâtinais en Bourgogne, et fait partie depuis 2013 de la « trame verte » nationale établie par la communauté scientifique.

Suite à l’inventaire, fait avec le concours de l’ancienne association Chaumot-Environnement, et aux recommandations formulées par le Directeur du SPN du Museum pour la préservation de la biodiversité, les responsables de cette association ont invité l’équipe actuelle à prendre en charge la poursuite de ses activités. Ce qui fut fait, en étendant le rayon d’action à l’ensemble du territoire actuel. Un projet de territoire est alors adopté en 2016 par l’Assemblée générale de l’association.

En 2017, Clotilde Rouanet commence le sauvetage des crapauds en leur faisant traverser la départementale entre Marsangy et Rousson, à la main les soirs de pluie entre février et avril. 1700 la première année ! Depuis, la méthode s’est améliorée mais le flux des crapauds s’est tari. Il est très élevé (7000) sur la départementale entre Villeneuve-sur-Yonne et Saint-Julien du Sault et les équipes continuent – sans parler de l’équipe de Père Jack à Malay le Grand. Photo de crapaud dans le seau

En 2018, Tristan Bonnec, étudiant à AgroParistech, vient faire un audit patrimonial de territoire (méthode mise au point par les équipes de recherche d’Agroparistech et Ambroise de Montbel), pour répondre à la question « comment faire territoire ?» le long du ruban vert de Villeneuve-sur-Yonne à Villeneuve-la-Dondagre. Ses conclusions sont claires : ce ruban vert n’est pas un territoire, la géographie est bien présente, il y a d’un côté la vallée de l’Yonne et la forêt d’Othe, de l’autre le Gâtinais. Si l’on veut cette continuité, il faut la construire avec tous les acteurs. Retrouvez son audit ici. Mettre le lien ici (il est actuellement dans les actions)

En 2019, le Ruban Vert organise le premier Festival des Possibles à Sens, en partenariat avec le cinéma Confluences. Thème : les meilleurs films sur les meilleures solutions pour un meilleur environnement. 450 films candidats ! Audrey Pulvar est présidente du jury, des débats animés s’ouvrent, sept films sont primés dans différentes catégories, le public sénonais apprécie ! L’année suivante, l’initiative se structure en une association différente, elle en vaut la peine ! A retrouver ici.

Pour toute question, signalement, commentaire ou invitation : contact@lerubanvert.net